Mobile géolocalisé

Store visits de Google traque désormais les internautes en magasins

store visitsDans l’optique de suivre les nouvelles tendances de comportements d’achats de type web to store, de nombreux annonceurs cherchent la meilleure façon de lier le digital et le magasin physique. La logique du drive to store consiste à capter un maximum d’informations concernant la cible (géolocalisation, préférences,…) pour guider le futur consommateur vers un point de vente.

Il reste donc difficile de quantifier le volume de clients s’étant rendu en boutique suite à une annonce vue sur le net. En se basant sur l’outil Google Maps, Google résout partiellement le problème en lançant la nouvelle fonctionnalité intitulée « Store visits » via les campagnes Adwords.

Actuellement disponible aux Etats-Unis, cette évolution va permettre aux annonceurs d’avoir une meilleure visibilité sur le retour sur investissement. Le concept reste simple : Google utilise la position géographique de l’internaute par rapport à l’adresse de la boutique indiquée sur Google Maps. Les clics des annonces sponsorisées sont associés par la suite. Google réussit ainsi à traque ainsi les mobinautes utilisant iOS ou Android qui ont activé la fonction nommé « Location History » sur l’application Google Maps.

Cette fonctionnalité peut faire réagir certains utilisateurs quant à l’intrusion progressive des outils internet dans la vie privée des internautes… Pour les autres, il n’y a plus qu’à patienter pour connaître la date de sortie en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *