achat de vin en ligne

L’influence des nouvelles technologies dans l’acte d’achat du vin en France

La 6e édition du Baromètre SOWINE/SSI 2015 analyse les comportements d’achat de vin en France, la place qu’occupent les nouvelles technologies dans l’acte d’achat et leurs enjeux.

L’utilisation du blog influence les Français dans leur acte d’achat en ligne pour des produits viticoles. En effet, 17% des Français consultent régulièrement des blogs dédiés au vin. 82% d’entre eux apportent un intérêt particulier aux conseils qu’ils y trouvent puisque parmi eux, 27% suivent les recommandations des blogs en achetant les vins cités.

Cette tendance se confirme également sur les réseaux sociaux. En 2015, 37% des Français interrogés ont déjà consulté un réseau social dédié aux produits viticoles et 17% d’entre eux ont déjà acheté un vin qui y était recommandé.

Les applications mobiles dédiées à la gastronomie et au vin ont elles aussi le vent en poupe. En effet, 37% des Français possèdent une ou plusieurs de ces applications sur leur smartphone ou tablette. Leurs attentes sont assez diverses. Ils souhaitent avant tout bénéficier de conseils pour choisir le vin ainsi que consulter des accords entre les mets et les vins (12% pour chacun d’entre eux), puis accéder à des informations complètes sur un vin en particulier (11%). Par ailleurs, le baromètre nous indique que 28% des personnes interrogées ont déjà acheté du vin sur leurs supports mobiles (smartphones ou tablette), ce qui démontre une hausse importante par rapport à l’an dernier (9%).

En 2015, le circuit privilégié des personnes interrogées pour l’achat de vin reste avant tout la grande distribution à hauteur de 55%, puis les cavistes (29%) et l’achat en direct auprès des producteurs (10%). Seuls 6% des acheteurs de vin utilisent le web pour leurs emplettes viticoles. Cependant, l’achat de vin en ligne progresse rapidement. Cette année, de nombreux Français ont utilisé ce canal d’achat : 30% contre 24% en 2014.

Les grands acheteurs, quant à eux, sont plus de 50% à s’approvisionner en ligne au moins une fois par semaine. Pour les acheteurs plus occasionnels, quelques freins à l’achat en ligne persistent, comme la peur de la casse (17%) ou encore le montant des frais de port (14%).

Pour les amateurs d’achat de vin en ligne, 50% vont se tourner vers les sites des producteurs, puis 35% vers les sites de la grande distribution ou vers les cavistes, et 32% s’approvisionnent sur les sites de ventes privées. Enfin, 15% des acheteurs interrogés choisissent les box spéciales vin ou encore les sites d’enchères de vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *