102347713

Les 10 plus mauvais conseils e-commerce pour 2012

Vous avez tous et toutes reçu pléthores de messages de vœux pour cette nouvelle année !! E-commerçons a pensé que, peut-être, votre vœu le plus cher est d'échapper à la vague e-commerce qui ne va pas manquer de grandir cette année encore, et recouvrir  une part toujours plus importante de la consommation des français ... alors comment faire ? Voici quelques conseils éclairés pour y parvenir :

  1. Mettez en ligne sur votre site des articles démodés, qui dorment dans votre réserve depuis plusieurs mois ... et surtout ne pratiquez aucune réduction ; certains internautes sont attirés par les prix réduits, ne les tentez pas !
  2. Agrémentez vos fiches produits de photos floues, surexposées ou mieux : à contre jour !
  3. Ne parlez jamais de vous, de votre territoire ou vos savoir faire à vos clients : certains recherchent la qualité, l'authenticité ou encore l'originalité et risqueraient d'être séduits par des produits même un peu plus chers !
  4. N'insérez dans vos pages aucun contenu original, c'est à dire créé par vous même : préférez les "copier/coller" depuis d'autres sites, en particulier ceux de vos fournisseurs et surtout, ne travaillez aucune balise Titre ou méta description ... Google repère vite tous ces menus détails et risquerait d'amener chez vous un trafic trop encombrant .. alors ne perdez pas de temps inutilement !
  5. Proposez des tarifs de livraison disproportionnés par rapport à la valeur de la marchandise :  20 %  est un seuil prudent, ainsi une boîte de chocolats à 40 € devra être assortie d'un minimum de 10 € d'expédition. Ne commettez pas l'erreur fatale de proposer la gratuité des frais à partir d'un certain niveau d'achat : le montant du panier moyen risquerait fort de flamber !!
  6. Exposez en vitrine des articles hors saison : en ce moment les maillots de bain, les robes d'été légères et autre bermudas sont hautement recommandés ... quoique que certains internautes ont la fâcheuse idée de partir dans les îles en plein mois de février ...
  7. N'inscrivez votre site sur aucun annuaire ni portail. Fuyez les forum, surtout ceux en relation avec votre activité  ! Attention : si vous êtes équipé d'un Pack e-commerce Crédit Agricole, votre banque va bientôt vous ouvrir les portes de son tout nouveau portail pour vous mettre en relation avec ses quelques 16 millions de clients ... restez sourd aux tentations de ces sirènes !
  8. Ne communiquez jamais à vos clients vos nouveautés, vos bonnes affaires du moment : ils seraient trop tentés de vous rendre à nouveau visite ou pire : vous recommander à leurs amis !!
  9. Si quand bien même, malgré ces précieux conseils, certains internautes revêches venaient  à commander sur votre site, ne livrez pas tout de suite : attendez un bon délai d'1 semaine avant d'expédier la marchandise : vous verrez, ils ne vous importuneront plus !
  10. Et dernier point important : ne vous occupez plus de votre site une fois ce dernier mis en ligne ! Le plus sûr est de faire appel à un prestataire qui ne vous donne aucun accès à ses contenus, ainsi vous pourrez l'admirer sans risquer de vous l'approprier. Et, même si son démarrage était inquiétant en termes de fréquentation, vous sombrerez doucement mais surement dans les profondeurs des résultats des moteurs de recherche ...

Nous recommandons à nos fidèles lecteurs de e-commerçons de ne pas suivre 1 seul mot de ces conseils quelques peu ... décalés !!

Très bonne année 2012 à tous, sachez manœuvrer sur la toile, tissez les liens utiles, suivez les bons chemins et faites preuve de bon sens : pour cela, faites confiance à l'équipe du Pack e-commerce !! Plus de 600 d'entre vous sont désormais équipés du Pack e-commerce et nous vous en remercions chaleureusement ! Soyez certains qu'en 2012 plus que jamais, le Crédit Agricole a à cœur de mettre le e-commerce à la portée de tous les professionnels, les artisans, les producteurs, avec simplicité et sécurité.

 

 

9 comments for “Les 10 plus mauvais conseils e-commerce pour 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *