strategie-web-marketing

Les astuces web-marketing d’Art et papilles

strategie-web-marketingOn adore chiner sur art-et-papilles car on y découvre un univers riche aux multiples propositions pour se doter de bijoux originaux, décorer son intérieur, et ravir ses papilles !
Ce site propose une multitude de choix et de possibilités. Pas évident de se positionner sur internet dans ce cadre et de trouver son trafic…Et pourtant : l’e-commerçante très investie dans son projet, regorge d’idées pour faire émerger son site et combler ses visiteurs. De la publicité, des promotions sur le site, une communication importante…
Tous les moyens sont bons pour se faire connaître.

Valérie vous fait profiter, via ce petit interview, de quelques astuces qu’elle a mises en place afin de vous inspirer de nouvelles idées pour vos commerces en ligne.

Infos:
Secteur d’activité : Epicerie fine, Décoration, Bijoux
Ancienneté de la boutique: 6 mois

Question 1 : Qu’est ce que le pack e-commerce vous apporte ?
Il m’a appris à faire un site internet. C’est un bon outil pour commencer car on apprend rapidement toutes les bases pour réaliser un site et pour le faire fonctionner, comme le référencement par exemple. La plateforme a tout de même ses limites si l’on veut pousser la personnalisation.

Question 2 : Quelles actions avez-vous mises en place pour vous faire connaître ?

1/Des actions via les réseaux sociaux.
J’ai commencé un investissement avec de la publicité sur Facebook.
Il y avait une offre de 30€, j’ai investi 30€ de plus pour faire connaître ma page Facebook. Je suis passée de 50 à 400 fans avec cette simple action. C’est un plus sur ma boutique de montrer que beaucoup de personnes aiment mon site. Depuis, le nombre de « j’aime » a triplé.
Une action qui m’a apporté une croissance de fréquentation sur ma boutique en ligne.
Par contre, Facebook avait fait une pub « En route vers le succès » via laquelle ils proposaient des mises en avant spéciales (pages, pub gratuite…) je déconseille de faire cette action car je n’ai pas eu de retour de la part de Facebook.
Le trafic de ce réseau social est conséquent mais moins qualifié que sur Twitter. En effet, j’ai remarqué que les visiteurs venant de Twitter restaient plus longtemps sur ma boutique.

Ce sont des investissements peu onéreux, qui n’offrent pas forcement un retour immédiat mais un gain de visibilité important. Le bouche à oreille via les réseaux sociaux est un premier pas essentiel.

2/Un peu d’Adwords.
C’est plus complexe que la pub Facebook mais les techniciens de Google sont là pour nous aider à optimiser au mieux notre investissement.
J’ai là aussi profité d’une offre avec 75€ offerts pour un investissement de 25€ de ma poche. L’Adwords permet une augmentation de trafic intéressante.
Là aussi le retour sur investissement n’est pas immédiat.

Un petit conseil : mettez en place un budget à ne pas dépasser dès le début car sinon Google ne stoppera pas la campagne automatiquement. Il faut faire attention à ça pour tous ceux, qui comme moi n’ont pas beaucoup de budget de communication.

Je vais réinvestir dans Google Adwords à coup de 30€ par mois car cela permet un maintien de visibilité que je ne peux négliger.

3/De la publicité Off-line
Au-delà des campagnes en ligne, j’ai aussi fais imprimer des cartes postales et des cartes de visites à moindre coût avec Vistaprint.
Je laisse mes cartes un peu partout : Office du tourisme, gîtes, marchés, colis…
J’ai fait imprimer des plaques (10€ les 2) à mettre sur ma voiture. C’est une bonne visibilité.
Je joue beaucoup sur le bouche à oreille, et je remarque que mon logo est de plus en plus familier à certaines personnes que je peux croiser et qui me questionnent.

4/Du marketing direct
J’ai investi 500€ chez Cuisine-AZ pour faire une campagne d’e-mailing.
Ils me proposaient un envoi sur 10 000 adresses ciblées. Mon site n’étant pas assez connu à leurs yeux, ils ont changé leur stratégie et m’ont créé un encart pub sur une de leur newsletter envoyée à 250 000 internautes. Une bonne visibilité qui a engendré de très nombreuses visites.
Là encore les retours ne sont pas directement estimables mais avec toutes mes actions, j’ai un trafic en croissance et des ventes sur ma boutique.
Ce sont donc de bons leviers !

Question 3 : Des astuces qui marchent ?

  • Je conseille de bien faire attention à la nomenclature des images de vos sites car pour ma part, j’ai des clients qui m’ont trouvé grâce à Google Images.
    Cela ne coûte rien de faire attention à ce point.
  • J’ai également contacté les journaux de la région pour parler de mes actualités et j’ai eu 5 publications.
  • Je me suis inscrite dans des annuaires de référencement gratuit. C’est un long travail mais je constate des visites depuis ces annuaires.
  • Afin d’avoir du trafic qualifié, je me suis inscrite sur leguide.com avec lequel j’ai pu rentrer gracieusement mes produits afin qu’ils soient visible dans le comparateur de prix.
    C’est là aussi un travail qui prend du temps mais j’en espère un bon retour.

 

Valérie continue de tester des communications on et off line.

Suite à ses séries de test elle saura très bientôt quelle est la communication la mieux adaptée à son site.

Au total, depuis 6 mois elle doit en être à 800€ d’investissement mais cet investissement fait pour elle partie de l’investissement relatif à la création d’un site.
« Ça fait partie du jeu et si l’on souhaite se démarquer et se faire connaître, il faut en passer par là ».

3 comments for “Les astuces web-marketing d’Art et papilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *