L’e-commerce en France : bilan 2017 et perspectives 2018

L’ e-commerce ne cesse de progresser et 2017 aura été une année très fructueuse pour les ventes en ligne. En ce début d’année, retour sur les performances de l’année écoulée et analyse des tendances que nous réserve 2018.

 

chiffres clés e-commerce 2017

 

En 2018, le smartphone tend à devenir le canal préféré des acheteurs

 

Selon la FEVAD, le mobile continue à être un support privilégié pour faire ses achats en ligne, notamment chez les milléniaux (25-34 ans) et les CSP+. En 2017, 61 % des détenteurs de smartphone ont commandé au moins une fois en ligne.
Au-delà des achats, le mobile permet aussi de suivre ses commandes sur internet (61% des équipés smartphone ont recours à cet usage), de faire des recherches sur un produit (57%) et de rechercher ou localiser un magasin (52%).
Il est donc aujourd’hui indispensable d’avoir un site internet responsive. Ignorer ce facteur risque de vous faire perdre en visibilité et manquer une audience de plus en plus importante.

 

La sécurité avant tout

 

Pour 62% des cyberacheteurs, le facteur primordial pour passer commande est la sécurité des transactions. De ce fait, il est important de rassurer les consommateurs qui souhaitent acheter en ligne, en fournissant par exemple une connexion sécurisée (adresse HTTPS) et en proposant plusieurs moyens de paiement.
Les clients examinent également la clarté des tarifs affichés, la réactivité du service client et l’authenticité des commentaires clients. En effet, 70% des e-acheteurs consultent les avis clients avant de réaliser leurs achats.

 

La livraison : une opportunité à ne pas négliger

 

Aujourd’hui, les consommateurs envisagent principalement de se faire livrer leurs commandes à leur domicile ou leur lieu de travail. Ils sont en effet 82% à préférer ce mode de livraison.
Mais d’autres pratiques, qui ont l’avantage de mixer plusieurs canaux et donc faciliter la montée en puissance des magasins dans le commerce électronique, se développent fortement. Il s’agit de la livraison en point relais, du click and collect en magasin et de l’e-réservation (livraison avec paiement en magasin).
Ces tendances sont à surveiller de très près par les e-commerçants. Ce sont des pratiques qui permettent la vente de produits en magasin par les acheteurs. En effet, 33% d’entre eux ont acheté d’autres produits sur place.

 

En 2018, le marché du e-commerce devrait atteindre 90 milliards d’euros

 

Le marché du e-commerce continue donc sa croissance fulgurante et en 2018 les dépenses des cyberacheteurs devraient dépasser les 90 milliards d’euros tandis qu’en 2019 nous pourrions atteindre la barre des 100 milliards.
Il est également important de retenir que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à réaliser leurs achats via leurs smartphones. Les e-commerçants doivent donc s’adapter à ce nouveau mode d’achat et proposer des expériences toujours plus simples et immédiates pour les consommateurs. En 2018, les e-commerces doivent donc porter une attention particulière au m-commerce.

 

Sources : 
https://www.fevad.com/bilan-2017-e-commerce-france-ventes-internet-hausse-de-14-an/
https://www.fevad.com/enquete-fevad-csa-perspectives-dachats-internet-2018/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *