E-commerce - m-commerce

49 % des Français ont visité une boutique en ligne au cours des 3 derniers mois

D’après une infographie réalisée par RetailMeNot sur les chiffres clés du m-commerce en France en 2014 et les perspectives 2015, il nous est possible d’analyser le shopping sur mobile sur les 8 marchés les plus importants d’Europe et en Amérique du Nord.

En effet, l’Europe suit la tendance et devient de plus en plus mobinaute. En 2014, 60% des européens disposent d’un smartphone, contre 69% aux Etats-Unis. Des pays comme la Suède ou la Grande-Bretagne tirent les statistiques européennes vers le haut avec respectivement 75 et 74 % de la population qui détient un smartphone. La France, l’Italie et la Pologne, quant à eux, sont dans la queue du peloton, avec respectivement 55, 51 et 42% de la population mobile.

Cette étude nous permet également d’analyser la part des transactions réalisées sur internet selon le type d’appareil en 2014. L’Europe, comme l’Amérique du Nord, achète sur le web en très grande majorité grâce à l’ordinateur. En effet, 88% des achats en ligne se font via un ordinateur en Europe et 81% aux Etats-Unis. Le restant des transactions sur internet se font sur smartphone (7% en Europe contre 10% aux USA) et sur tablette (5% en Europe contre 9% aux USA).

En 2014, les dépenses en ligne réalisées sur les appareils mobiles atteignaient 23,8 milliards d’euros en Europe contre près de 42 milliards aux Etats-Unis. Les prévisions 2015 affichent un chiffre d’affaires sur mobile de l’ordre de 45 milliards d’euros en Europe et 68,3 milliards aux USA.

La France était le 3e pays européen où les dépenses sur mobile sont les plus importantes avec 16% sur la totalité des achats en ligne. Elle se trouve malgré tout loin derrière l’Allemagne (32%) et la Grande-Bretagne (39%), qui à elle seule consomme 2,5 fois plus sur smartphones et tablettes que la France.

Enfin, cette infographie nous apprend que près d’1 Français sur 2 a visité une boutique en ligne au cours des 3 derniers mois. C’est légèrement plus élevé que la moyenne européenne (46%) mais c’est encore loin des habitudes des Américains (74%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *